South England Trailer

Notre trajet (3996 km)

Ligne rouge (manque Dover-Brighton)

En route vers Dunkerque, Chaource – un endroit improbable
Ce lundi 7 mai, nous finalisons les préparatifs pour notre aventure au pays de la Queen. Je vous rassure, ce n’est pas pour allez assister au mariage royal mais pour bourlinguer dans la partie sud du royaume-uni. Mais c’est aussi une expédition destinée à tester notre nouveau véhicule – un Mercedes Benz Sprinter équipé par CS Reisemobil, modèle Independent 4×4, « tunné » chez Tartaruga AG. Un vrai « expedition vehicle » qui nous emmènera avec beaucoup de confort sur toutes les pistes de la planète qu’elles soient asphaltées ou non !

En route, nous déposons notre setter Cooper au chenil de Dédé Fusillier, puis faisons route direction Dunkerque, avec une première halte à Chaource dans l’Aude. Petite ville au milieu des étendues encore vertes de blé et colza, elle possède une sympathique aire pour camping-cars, gratuite et très bien située. Nous parquons en bordure de champs, juste à la périphérie Chaource, mais avec commerces, boulangeries, et restaurants à moins de 10 minutes à pied. Nous voilà installés, et entamons la soirée de la meilleure des manières avec le soleil, la chaleur (24oC) et un bon apéro. Cet endroit est vraiment à recommander et en plus gratuit!

Une bien jolie place de Stationnement gratuite!

Aude, Champagne, et Gravelines
Nous quittons Chaource après y avoir passé une bonne nuit bien tranquille. Aujourd’hui encore la majorité du trajet sera de l’autoroute. Le plat pays rend cette étape très monotone, des plaines céréalières à perte de vue quelques bosquets par-ci et par-là, voire quelques couples de perdrix traversants l’autoroute ou alors le panneau signalant les marais de la Somme, haut-lieu de la chasse aux oiseaux d’eau… De la sortie de l’autoroute jusqu’à Gravelines où nous ferons halte cette nuit, la route devient plus plaisante, longeant par moments des canaux où pataugent des canards, et des petites maisons typiques de cette région du Nord-Pas-de-Calais. L’aire de camping-cars de Gravelines et très bien situées au bord de la Marina et les €7,50 par nuit bon marché. Malheureusement nous sommes le 8 mai – jour férié de la fête de l’Armistice de 1945 et sauf un petit supermarché tous les commerces et restaurants sont fermés. Ce soir, pain et fromages avec une bonne bouteille de Cornalin AOC Valais qui me fait passer mon envie d’entrecôte saignante… L’endroit est idéal car nous sommes qu’à 20 min du port des ferry de Dunkerque, Loon plus précisément. Demain, on prend le ferry et après je conduirai à gauche mon cher Watson.

Ferry to Dovers…and direction Folkestone (Kent)
Ce matin, c’est direction la boulangerie repérée hier pour y faire le plein de brioches, croissant et autre baguette. Un bon petit déjeuner en perspective avant d’aller prendre le ferry pour Douvres ou Dover. Notre Independent, baptisé Indy (surnom d’Indiana Jones), attire la curiosité des douaniers qui veulent tous voir la place dans le coffre et comment est équipé l’intérieur. Tant les Français que les Anglais en ressortent avec les même mots : pas mal du tout / not bad at all ! Enfin, on traverse la Manche et nous voilà à Douvres – conduite à gauche – et se méfier des dépassements par la droite!! C’est sans frayeur que nous parcourons les quelques kilomètres nous séparant de notre camping de jour : le Black Horse Farm Caravan & Motorhome Club de Densole. Joli coin avec lapins de garenne et palombes en nombre. Pour souper, nous allons au Black Horse Pub. Fish & Chips et Burger fait maison avec une pinte de bière locale clôturent ce belle première journée au pays de Lady Theresa May.

   

Sissinghurst Castle & Garden et retour sur la Côte…
Cette nuit, nous avons eu droit à nos premières gouttes de pluie. Mais au moment de quitter le camping le soleil refait son apparition. Direction Sissinghurst Castle & Garden. D’abord par la M20 qui va à Londres, puis par de petites routes flanquées d’énormes haies, toutes bien taillées. La conduite à gauche se passe pas trop mal, mais mon copilote se fait quelques frayeurs lors de croisements avec des poids lourds; pas évident lorsque l’on est assis là où normalement il y a un volant! Sissinghurst est magnifique et vaut la peine de prendre son temps lors de la visite tant il y a de nombreux petits détails qui rendent cet endroit splendide. Le jardin blanc, un des plus beaux du Royaume uni selon notre guide, vaut à lui seul le déplacement. Nous y passerons plus de 4 heures, repas compris. Grâce à notre carte de membre du National Trust, l’entrée et le parking sont gratuit et par là nous remboursent déjà à 75% le Pass pour deux personnes contracté via le web.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite, nous reprenons la route pour la ville de Battle, d’abord pour y faire quelques achats nourriture et ensuite pour rallier notre point de chute du jour : le Battle Normanhurst Court Caravane Club. Accueil sympa et enregistrement rapide comme on les aime. On se choisit une place un peu en retrait mais totalement pavée – quel luxe. Ce soir : grillade -salade car le repas de hier était un peu trop « pesant » …
Notre nouveau grill SAFARI 2 est aussitôt inauguré et fonctionne à merveille malgré la pression de 30mbar qui est inférieure à celle recommandée de 50 mbar .. La soirée passe agréablement, agrémenté du chant des palombes et des faisans qui doivent y être en nombre… Pas de télé ce soir, car j’ai fait des extra conneries en démarrant Indy sans rentrer le SAT et il est bloqué, heureusement en position fermée…

Seven Sisters , Virginia Woolf, us and Brighton…
Une journée bien remplie. On commence par se rendre aux Seven Sisters, les fameuses falaises de calcaire blanc, là où de nombreux bateaux se sont échoués. C’est aussi un des nombreux sites du National Trust. Nous avons finalement changé notre pass pour 15 jours pour une carte de membres valable 1 an , car avec celle-ci, même les parkings des NT sites sont gratuits. Il faut aussi dire que la dépense de 114£ est très vite amortie. Déjà en 3 visites nous l’avons presque amortie. Parenthèse close, nous partons nous promener le long des falaises par un beau soleil. Lunch au petit café et ensuite départ pour Monk’s House, la résidence de la fameuse Virginia Woolf. Le jardin de la propriété est bucolique à souhaits. Maintenant direction Brighton et le Brighton Caravan Club ! Eh bien, le méridien de Greenwich nous joue un sacré tour car à la première tentative le GPS nous envoie dans le nomansland ! Evidemment, à 0.092275 faut-t’il encore rentrer correctement O(uest) au lien E(st). Erreur corrigée, nous nous parquons au bon endroit non sans avoir traverser Brighton un vendredi soir aux heures de pointe. Bref, encore une sortie achat carte SIM data chez EE (30£ les 60GB) et un bon curry au Curry Leaf Café ( excellent et très bon accueil) . Une journée bien remplie…
  Seven Sisters

By-passing Portsmouth…
Aujourd’hui, on a décidé d’éviter le rush du samedi à Brighton et Portsmouth, donc nous allons donc rouler en direction de Rookesbury Park Caravan & Motorhome Club à Wickham dans le Hampshire. Première étape vers 10h45 à Chichester qui selon notre guide vaut la peine qu’on s’y arrête.

En effet, jolie petite ville anglaise et en ce samedi il y a un marché des artisans locaux. Il y en a pour tous les goûts !

Des chanteurs de rue, un soldat de la Garde Impériale de la guerre des étoiles – eh oui ! En début d’après-midi nous décidons d’aller visiter Upland House & Garden – une ancienne demeure qui expose les habitudes de vie des aristocrate en opposions au personnel de maison de la belle époque. On se croirait dans « Downtown Abbey » ! Chemin faisant, la pluie se met à tomber, d’abord très légère ensuite à grosses gouttes. Coordonnées GPS entrées dans le Garmin et 35 minutes plus tard nous sommes à destination. Ce soir, il faudra planifier la suite du périple.

Rhododendrons, Azalées et Camélia…
Ce matin nous nous décidons pour Exbury Gardens, une propriété de 80 hectares avec plus d’un millions de rhododendrons, Azalées et camélias! Nous passons plus de quatre heures à nous promener, et cerise sur le gâteau nous ferons même un tour en train à vapeur miniature. Une journée bien remplie, un but à recommander à tous ceux qui aiment les beaux jardins. Une bonne centaines de photos à trier pour ne garder que les plus belles. Ensuite, nous partons pour Wareham dans le Dorset via les semi-autoroutes car notre passons ce dimanche soir de fête des Mères au Hunter’s Moon Caravan & Motorhome Club Site. Content d’y arriver, je vais le check-in et monte dans Indy. Contact, et pas de démarrage!! Long moment de solitude ! Que ce passe-t’il ? Pourquoi il ne démarre pas? J’ai recours au manuel de Mercedes Benz; je cherche; et heureusement je trouve, c’est le blocage du levier de la boite auto qui s’est verrouillé! Cache enlevée; un style enfoncé dans le contacteur; contact et ça démarre!! Ouf! Quel stress ! Allez, on a maintenant toute la soirée pour se reposer. Même la tv SAT s’est décidée à fonctionner à nouveau ?! Allez comprendre…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retour le long des falaises…
Au programme ce jour, trois visites: le ruines du château de Corfe, le Spyway des falaises de Swanage et en remontant la côte, Durdle Door à Lulworth. Depuis Wareham, ces trois endroits se trouvent à moins de 45 min l’un de l’autre. Les ruines de Corfe et le village attenant sont tellement typiques et vu de loin Dorfe Castle, qui fût détruit et reconstruit-renforcé plusieurs fois aux cours des siècles, fait penser au château Harrenhal des Targaryens dans Game of Thrones.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un « Creamy Tea » comme lunch et nous voilà partis pour Spyway, aussi connu pour la caverne ou grotte de Lulworth. Un sentier pédestre avec variantes au choix de 30min à 3 heures de marche, sillonne les falaises, falaises moins impressionnantes que celles de Seven Sisters. Ensuite nous marchons, descendons devrais-je dire à Durdle Door et ses splendides falaises et plages constituées de sept roches différentes. Nous y faisons de magnifiques photos. Il est temps de rejoindre notre camp de ce soir – Isle View Camping – un petit camping privé, sans électricité, mais avec une vue imprenable sur Portland Island, d’où un peu plus tard dans la soirée nous verrons partir le native de croisière AIDA… Pas besoin, de faire de la réclame, les photos suffisent. Un endroit dont nous nous souviendrons longtemps!

De Chesil Beach à Charmouth, via Abbotsbury…
Après une matinée tranquille, nous repartons direction Abbotsbury, où nous souhaitons visiter les Subtropical Gardens, petit paradis au fond d’une vallée profitant d’un climat propice aux plantes des Tropiques. Nous y passons plus de 4 heures et faisons de nombreuses photos avant de continuer en direction de Charmouth et son camping. Nous profitons d’une arrivée en milieu d’aprem pour y faire un brin de toilettes, l’idée première étant de profiter de la piscine couverte, mais après l’avoir visionnée, cette dernière ne nous donne pas envie, un peu sombre, et dehors il fait grand soleil. Alors douche et apéro, et pour couronner la journée, un take-away indien avec des curry à 5 étoiles sur Tripadvisor! Tout simplement délicieux et on se « tape la cloche ».

De Charmouth à Yeovil en remontant vers le Nord-Ouest…
Super bien dormi, petit déjeuner en vitesse, faire le service des vidanges d’Indy et nous sommes sur les petites routes de la campagne anglaise roulant vers Yeovil où se trouvent trois endroits que nous avons repéré : Tintinhull Gardens, Montacute House, et le Prieuré de Stoke-sub-Hamdon.

Mais auparavant, nous allons jusqu’à North Cadbury Où il y a un petit commerce spécialisé dans les cheddars. En y arrivant, un groupe d’anglais retraités et leurs chiens nous invitent à se joindre à eux pour une promenade! Incroyablement adorables ces anglais!

Tintinhull est une place d’une grande beauté florale, avec de la tranquillité et souvent de l’innovation dans la manière dont le jardin fût crée; le paradis pour un jardinier!

Tintinhull Gardens

A quelques miles de là, il y a Monacute House, un bijou de la renaissance sous Elisabeth I, de part son architecture et son design. Un endroit d’une grande beauté. Le Prieuré est fermé aujourd’hui, dommage nous aurions bien voulu visiter ces bâtiments de ferme du 14-15ème siècle qui servaient de demeure aux prêtres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La journée passe bien vite et il est temps de se rendre à la Water Buffalo Farm dans les environs de Yeovil où nous passerons la soirée et la nuit. Arrêt au magasin de la ferme, qui vend des produits bio à base de lait et de viande de buffle, et on paie notre place pour la nuit dans sur une parcelle bien entretenue et au milieu des parcs où broutent environs 250 buffles d’eau. Souper à base des produits achetés ce matin, juste avant Tintinhull, Je fais encore une promenade du soir avec lapins de Garenne et un splendide coq faisan. Puis finale de la Coupe de foot entre Marseille et Atletico Madrid.

On retrouve la côte, mais celle du nord Sommerset…
Aujourd’hui on va rouler vers Minehead dans le Somerset, à la frontière du Devon et de son fameux Exmoor National Park. En route , nous faisons halte à Bridgewater pour une balade dans Fyne Court avec ses jardins sauvages.

Fyne Court Wild Gardens

C’est un endroit splendide qui vous donne envie de faire une ballade. Nous avons choisi celle de 1,5 miles – la plus longue ! Ensuite nous repartons pour un autre endroit qui nous plait bien selon la description avec des enclos de cerfs, des bois pour la chasse du faisan, mais pas de chance, c’est fermé pour cause de travaux forestiers. Ahhh, ces bûcherons…La dernière visite est juste avant Minehead, c’est Dunster Castle and Gardens. Il y a foule, ce qui présage d’un site intéressant. Et effet, les jardins sub-tropicaux sont à faire rêver tout jardinier, le vieux moulin avec ces deux grandes roues à eau et ses grandes meules très bien conservées, enfin le château lui-même vous renvoie à la belle époque. L’armurerie du château est juste superbe, et je passe un bon moment à regarder un extrait du vieux film anglais « the Pheasants Hunting » tourné au château – je m’en souviendrai longtemps. Départ pour le camping où dès notre enregistrement, nous recevons une invitation à une petite cérémonie en l’honneur du mariage de Prince Harry et de Meghan !! Les Royals sont importants pour le peuple ici en Angleterre…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En balade dans Exmoor National Park…
La digestion des maxi-pizzas que l’on a pas même terminé hier soir au pub Stones de Minehead ( je le signale par bienveillance envers un improbable lecteur qui passerait dans cette localité) a bien duré toute la nuit. Cette journée, on la passera à visiter cet Exmoor National Park. Les routes sont de 3 types : 2 voies où l’on croise presque facilement, 2 voies où il faut viser et une voie où avec un véhicule de plus de 2 m de large vaut mieux s’arrêter! Hier soir j’ai tracé un parcours sur la carte reçue au visitor center. Premier stop à Wimblehall Lake, pour une petite marche le long du lac. La pêche à la mouche s’y pratique et je verrai une belle truite moucher à 30 cm au-dessus de la surface! Jolie! Ensuite la route nous emmène vers Haddon Hill. Un Exmoor pony se fera furtif dans les bruyères puis nous arrivons à Dulverton, petite ville bien typée. De là, nous roulons au milieu des moors et voyons plusieurs Exmoor ponies mais bien trop loin pour être photographiés! A mentionner aussi les nombreux faisans sauvages vus le long des routes, au moins une grosse vingtaine, mais pas de cerfs… Ensuite c’est Exford, Wheddon Cross, Thimbercombe et retour au camping de Minehead pour une bonne grillade. Dans toutes les villes, on suspend l’Union Jack, on attache les guirlandes rouge-blanc-bleu, bref on se prépare à l’évènement royal de demain samedi 19 mai…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le long de la côte de Minehead à Ilfracombe…
Ce matin, après la petite cérémonie au camping en l’honneur du mariage de Harry et Meghan, nous quittons Minehead en direction Porlock, Lynmouth, Lynton, Martinhoe, Combe Martin et Ilfracombe où nous camperons ce soir. Premier arrêt à Lynmouth, une jolie petite ville en bord de mer, où une promenade s’impose.

Puis après la descente à 25% vers Lynmouth, nous affrontons la montée aussi à 25% vers Lynton. De Lynton, nous allons à Valley of Rocks, une vallée avec des rochers superposés magnifiques à voir. Je voulais aller pêcher à Lee Bay, mais je rate le parking et m’embarque sur une petite route de falaise à peine plus large qu’Indy ! Il y a bien quelques places où le croisement est possible mais ce qui devait arriver arrive et notre pouls grimpe en flèche! Devant nous un club d’une douzaine de « Spitfire & Morgan » – impossible de reculer avec Indy – finalement je repère un chemin de débardage sur le côté de la petite route et décide de m’y engager en marche arrière le plus loin possible et 4×4 engagé!! Finalement les décapotables reculent toutes vers un croisement et s’y entassent tant bien que mal et après avoir laissé les 2-3 voitures qui étaient derrière nous passer, nous avançons tranquillement et remercions les conducteurs. Ouf c’était vraiment chaud sur cette route en pleine falaise! De la nous rejoignons la A39 et roulons vers Ilfracombe. Résumé : Pas de pêche, une bonne montée d’adrénaline, et finalement plus vite que prévu au camping d’Ilfracombe. Les patrons nous conseillent de faire nos achats à Ilfracombe , puis de visiter Montahoe ou Woolacombe. Nous choisissons Montahoe car il y a de beaux points de vue sur la plage de Woolacombe et les falaises vers le phare de Bull Point. En effet, c’est splendide et sauvage. L’endroit transpire de rudesse et de douceur à la fois. Une bonne petite marche quelques photos et videos puis retour au camping pour une soirée hockey sur glace – Suisse vs Canada en demi-finale du Championat de Monde…

Départ pour les terres du Roi Arthur…
Après une excellente nuit passé au calme parfait, nous avons planifié trois étapes qui devraient nous emmener pour la nuit près de Tintagel, plus exactement au Trewethett Farm ClubSite. Du Devon, nous allons entré en Cournouaille – Cornwall, lieux célèbres pour le château du Roi Arthur, la grotte de Merlin et Excalibur. Finalement, nous ferons que deux haltes agrémentées de jolies marches de plus d’une heure pour aller voir les corniches de cette très belle région. D’abord, à quelques kilomètres d’Ilfracombe, à Georgeham pour voir Baggy Point, une énorme falaise creusée et avec des grottes énormes, une jolie marche à flancs de falaise qui vaut la peine d’être faite. Ensuite, nous descendons la côte et passons de Devon à Cornwall et roulons jusqu’à Morwenstow pour y voir une formation de roche en plaques noires où nous voyons quelques grimpeurs s’attaquer aux plaques très lisses… Le point le plus beau est Hawker Hut, et en plus il y a un joli petit café juste à côté du parking pour déguster un excellent cream tea ou une bonne glace. Le soleil nous accompagnant depuis notre arrivée, nous profitons encore des derniers rayons à Trewethett d’où nous pouvons apercevoir les tours de Tintagel Castle, le château du Roi Arthur, et on fêtera la médaille d’argent des Suisses au CM du Hockey sur glace au Danemark.

Arthur, Merlin, Excalibur…
Nous décidons de commencer cette journée par un retour en arrière de 15 min afin de visiter Boscastle, ce petit village de pêcheurs tellement typique de la Cornouaille et son musée de la Sorcellerie (Museum of Witchkraft & Magic). Visite un peu « noire » pour commencer la journée mais visite très instructive et pleins d’objets incroyables. Ensuite, nous repartons pour Tintagel et visitons le petit office postal et son petit jardin poétique, puis marchons jusqu’au Camelot Castle & Hotel – qui est en fait un vrai hôtel – un petit peu déçu – de là nous descendons par un sentier très en pente rejoindre le site de Tintagel Castle qui est l’endroit où fût engendré le roi Arthur. D’après la légende, Merlin qui vivait dans une grotte sous le château, transforma le seigneur Pendragone pour qui ait la même apparence que le châtelain , se qui lui permit de passer une nuit avec Ermiogne pendant laquelle fût engendré Arthur… Les restes du château permettent encore aujourd’hui d’admirer ce lieu quasi imprenable pour tout assaillant. Un intéressant voyage dans le temps ! Puis, après avoir à nouveau échouer dans une petite route de la même largeur qu’Indy et où les rétros en ont pris un bon coup de griffures nous partons direction Penzance, en faisant un stop à Trerice, près de Newquay, pour visiter son Manoir et ses splendides jardins, sans toute fois omettre de prendre un délicieux « cream tea » pour nous donner des forces. Très jolie bâtisse qui fût rénovée dans les années 1950-70 qui respire la tranquillité. Un arrêt dans le temps, voire même un retour, avec des pièces magnifiques. Campement à Hayes au Godrevy Park Club site situé en bord d’immenses dunes finissant en bord d’océan, le tout étant une réserve naturelle.

Des jardins que des jardins…
Mais quels jardins! On entame les visites de plusieurs jardins dans cette pointe de la Cornouaille. A un rythme de 1 à 2 par jour, nous allons nous en mettre pleins les yeux ces prochains jours. On commence par descendre près de Penzance pour visiter Trengwainton Garden, un luxuriant jardin où dès 1920 on planta nombre d’espèces tropicales qui fleurirent pour la première fois en Angleterre !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite, et après quelques sueurs causées par notre GPS qui nous envoie sans hésiter sur des petites routes à une voie où l’on circule dans les deux sens (je comprend pourquoi la Mini Austin a été inventée dans ce pays), nous faisons la visite de Glendurgan Garden, près de Falmouth. Encore un superbe jardin, dans trois petites vallées et qui finit par déboucher sur la mer ! Assez sauvage et informel, ce jardin possède une beauté naturelle et l’on y trouve des plantes incroyables, comme un magnolia aux fleurs entièrement blanches qui nous a beaucoup plu! Une nuit au camping Merrose Farm près de Threwithian, sur the Roseland Heritage Coast. Très joli camping et 22oC pour une fin de journée en beauté et agrémentée d’une bonne grillade! Demain, nous repartons pour les Lost Gardens of Heligans. C’est par les grandes routes et via StAustell que nous rejoignons Pengrugia où se trouvent les jardins perdus d’Heligan. Magnifique visite, pleins de photos, et certainement quelques-unes des Giant’s Head, Mud Maid, et Grey Lady, ainsi que de la partie Jungle, le tout avec de belles promenades tracées dans cette splendide vallée. Il nous faut juste déplacer Indy de quelques centaines de mètres et nous campons jusqu’à demain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conseils pour les utilisateurs de GPS en anglais que l’on trouve dans presque tous les sites à visiter (version originale):
Please be aware that Sat Nav devices tend to take you along the most direct route and often down a network of single track Cornish lanes; which can be unsuitable for larger vehicles and those not used to driving such roads. We therefore advise that whichever your direction of approach, travelling via St Austell and following the brown tourist signs will be the easiest way to find us.

Jeudi 24 mai, cette journée sera couronnée par la visite d’Eden Project (www.edenproject.com) près de St Austell! Nous sommes enthousiasmés par cette visite qui avec ces énormes dômes – les plus grands d’Europe – nous font parcourir les végétations de nos différents continents. Les nombreux sentiers à emprunter sont tous très intéressants et avec des plantes de toutes sortes. De splendides étangs, des panneaux sur l’environnement de notre planète qui sont très instructifs. Une rencontre avec un couples de seniors du Devon, qui restera parmi les souvenirs de cette journée; en tout cas le chapeau du « Mister » fait et offert par ses petits-enfants. Mais des images valent bien mieux que des paroles.. Après 5h30 passées au Eden Project, nous sommes contents de pouvoir nous reposer au Looe Caravan & Motorhome Club site. Ce soir, c’est Fish & Chips…et la pluie fait son apparition!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit tour dans Dartmoor National Park et s’en va…
On commence par rechercher les route de catégorie A??? ou B???? afin d’éviter le piège des mini routes où Indy s’est déjà fait des sueurs froides et quelques rayures à la carrosserie, à cause de leurs étroitesses ! Notre premier stop est à Lydford, en bordure du Dartmoor National Park. Il y a une belle randonnée de 7 miles dans les gorges et une jolie cascade de 30m de hauteur, qui reste assez insignifiante pour des Suisses ! Une belle randonnée avec un excellent « cream tea » comme récompense, ça vaut la peine.

Lydford Gorge

Revigorés, nous prenons les routes traversants le parc, et très rapidement nous voyons les moors, avec les poneys et les moutons. Il y en a beaucoup et il faut faire attention car certains sont au bord de la route ou la traverse sans préavis ! Dartmoor, c’est la nature pure. 950km2 de moors et de pâturages extraordinaires (dont 350km2 appartiennent au Prince Charles!), qui incitent à la randonnée ou simplement à la promenade. Des photos d’Ilsington Haytor, visite de Widecombe in the Moors où on visite une forge vieille de 300ans et encore en activité.

http://<iframe src= »https://player.vimeo.com/video/273902964″ width= »640″ height= »360″ frameborder= »0″ webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></iframe>

C’est en début de soirée que nous arrivons à Exeter Racecourse Camping site, situé au beau milieu d’un champ de course pour les pur-sangs anglais! Quelle bonne idée !

Et on remonte vers le centre…
Ce matin au réveil, il y a beaucoup de brume mais elle se dissipe lentement. Nous allons d’abord à Exmouth pour visite « A La Ronde » puis prendrons l’autoroute direction Londres (sans y aller je précise) pour Stourhead Manor à côté de Stourton. Mais commençons par « A La Ronde » – c’est une splendide demeure sur les collines d’Exmouth avec une vue imprenable sur l’estuaire où arrive la rivière Cyst. La maison est ronde, ressemble à un gros gâteau, avec des chambres sur le pourtour comme des tranches, 12 exactement, dudit gâteau. L’intérieur est vide, hexagonal et servait au réception de cette maison construite en 1796 par Jane et Mary Parminter et où aux travers des siècles, vivra un seul homme. Les dernières propriétaires furent des soeurs Tudor, et cette demeure fût acquise aux causes féministes avant d’ouvrir ses portes au public en 1936 et de donner l’exemple à beaucoup de Ducs et de Duchesses au Royaume Uni.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Départ pour Stourhead, et comme c’est un weekend prolongé (le 28 mai est un Bank Holliday) et en plus le début des vacances scolaires, nous arrivons à un feu rouge posé là car il y avait des travaux d’un petit regard de canalisation, et dont les ouvriers n’avaitent pas eu le temps de terminer; nous sommes un bon quart d’heure à avancer au pas, mais de l’autre côté il y a les vacanciers qui sont sur la route et bien 25km de bouchon!!. Finalement on arrive à Stourhead, et faisons le tour du propriétaire. Honnêtement, c’est des jardins grandioses, mais ils manquent de poésie et d’amour du détails. Des monuments disposés autour d’un petit lac artificiel, mais personnellement pour voir des statues d’Apollon, de Zeus et co, je préfère de très loin allez en Grèce! Bref, je suis devenu en peu blasé peut-être, mais ça ne me laissera pas un souvenir impérissable…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce soir nous dormons à Ilminster Caravan Club site, la TVSAT fonctionne donc on se regarde la finale de la Champions’Ligue entre le Réal Madrid et Liverpool.
Un dimanche consacré à la visite de Barrington Court et juste après nous allons essayer le « Sunday Carvery » – plat typique du dimanche consistant en une bonne dose de rôtis de boeuf, de dinde, de porc et avec ses accompagnements divers dont le fameux Yorkshire Pudding que nous mangerons au « The Windwhistle Inn » à Windhistle petite bourgade au sud-ouest d’Ilminster! Mais revenons à Barrington Court, demeure très ancienne rénovée au début du 20ème siècle pour le Colonel Lyle, qui avait fait fortune dans les colonies anglaises en y faisant un commerce d’importation grâce à ses navires. Ayant des milliers de m3 de chêne, il entreprit la rénovation de cette demeure et la transforma en maison de famille. De nombreuses pièces sont tapissées de parois en chêne massif, et presque chaque pièce possède son âtre pour la chauffer. Les cheminées en tire-bouchon sont aussi très spectaculaires, de même que les anciennes parcelles entourées de haut murs où les porcs et le bétails étaient gardés et qui furent transformées en splendides jardins – splendides étant même peut-être un qualificatif trop faible…Encore un visite qui m’a émerveillé et maintenant retour au camping pour une fin d’aprem dans la tranquillité et aussi pour digérer notre copieux Sunday Carvery!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Stonehenge nous voilà – Brighton nous revoilà…
Pour clôturer notre séjour, nous avons choisi deux étapes qui doivent absolument faire partie d’un périple dans le Sud de l’Angleterre : « Stonehenge » près de Salisbury et le « Royal Pavillon » à Brighton. Mercredi 30 mai, nous prendrons le ferry à Newhaven pour Dieppe. Nous partons tôt de Ilminster pour essayer d’éviter les longues files d’attente à Stonehenge, mais malgré que nous y soyons à 10h30, il y a déjà foule, et comment! Dans la file Today’s Tickets nous attendons une grosse heure (donc je recommande de faire un prebooking sur internet car cette file-là avançait deux à trois fois plus vite). Ensuite, vous avez le choix de faire au moins un kilomètre à pied ou de prendre le shuttle. Nous optons pour le shuttle car à plus de 20£ le billet autant profiter! Mais à nouveau, c’est 20min d’attente pour se voir compacter au propre et au figuré dans le bus shuttle. Arrivé sur le site, c’est la grande foule, peut-être dû au Bank Holliday, mais a en juger par le nombre d’allemands et d’asiatiques je crois que c’est tous les jours comme ça. Impossible de s’approcher à moins de 30m, reste plus qu’à en faire le tour avec le reste des visiteurs. Alors vraiment: Bof Bof – si j’aurais su je srais pas venu comme on dit. Stonehenge c’est sensé être MYSTIQUE, mais ce n’est que TOURISTIQUE!! Tel est ma conclusion.

C’est donc avec une certaine frustration que nous roulons vers Salisbury, le temps d’y faire des achats dans une grande jardinerie et aussi chez Tesco que les guides variés sur les UK recommandent. Le frigo bien plein, un plante-bulbe de F1 dans le coffre, nous partons pour notre retraite de ce soir, non sans se tromper de route, qui est le Salisbury Hills Caravan Club site. Accueil très sympa un PITCH bien situé, pour une soirée paisible.

Le lendemain, nous faisons route vers Brighton de bon matin pour arriver au camping dès 12h00, parquer Indy sur son pitch et partir en ville visiter le Royal Pavillon. On aurait raté quelque chose si l’on avait pas visiter ce palais aux allures orientales. L’excès y est roi et les couleurs, les tapisseries, les fresques vous envoient tout droit quelque part en Inde et en Indonésie. Splendeurs et décadence !

Le reste de l’après-midi nous le passons à nous promener dans Brighton qui réserve son lot de surprises à chaques coins de rues – asseyez-vous à une terrasse avec une bonne bière ou un cream tea et observer – vous ne serez pas déçu…

Soirée tranquille avec un bon repas de cuisine indienne et retour au camping pour une dernière nuit sur le sol de sa Majesté. Demain, nous irons à Newhaven de bonne heure pour embarquer sur le ferry qui nous emmènera à Dieppe.

Dieppe, un stop en Normandie et back home…
9h00 pile ce 30 mai, et Indy est parqué sur le pont du ferry de la compagnie DFDS, nous sommes prêts pour 4 heures de traversée. Nous débarquons à l’heure à Dieppe et faisons route vers Paris, mais vu que nous venons de perdre 1 heure à cause de l’heure d’été, nous cherchons une étape pour cette nuit afin de passer Paris après les heures de pointe du matin.

Nous trouvons un petit camping restaurant bien sympa avec étang de pêche rempli de jolies truites et autres carpes à Fontaines-sous-Jouy en Haute Normandie. Nous sommes juste au bord de l’étang et profitons du resto pour aller prendre un bon repas à la française, dont un petit foie gras maison de haute volée. Une excellente nuit et nous reprenons la route direction maison sans toutefois nous tromper de route à l’entrée de Paris – grrr merci le « GPS tout-terrain » – puis c’est autoroute jusqu’à Dole, puis retour maison via Arbois pour changer une fois d’itinéraire dans cette région que nous connaissons bien. 16h30 fin du voyage – nous sommes de retour à casa…

Conseil : Nous vous recommandons de prendre deux cotisations de membre afin de réaliser d’importantes économies ( env. 400£ pour nous deux sur un mois de voyage) a) car les campings sont pas bon marché et sans être membre on a pas accès à la plateforme de réservation en ligne et b) les châteaux et jardins demandent des prix d’entrées élevés et les parkings sont payants si l’on est pas membre auprès de :

  1. Caravan and Motorhome Club (1an)
  2. National Trust (1an si vous restez plus de 3 semaines – ou 3 semaines)

Liste Camping visités